Emotion n’est pas un gros mot !

21 juin 2019

Ce matin, vous êtes de super bonne humeur ! Vous avez passé un week-end au soleil et la petite a fait ses premiers pas.

C’est avec un sourire éclatant que vous arrivez au bureau. Il ne vous faut pas 30 min pour le perdre. Une centaine de mails vous attendent mais vous êtes sans cesse interrompu par des appels ou des collègues. La matinée s’écoule à une vitesse qui vous échappe et lorsque vous vous offrez un moment de pause, c’est pour tomber sur Valérie à la salle de café. Valérie ? Oui, celle que tout le service surnomme « porte de prison ».

Elle fait la tête toute la journée. Pour le plus grand bonheur de son environnement. Vous avez déjà pensé à lui proposer de déjeuner ensemble mais le courage vous a manqué.

Cette description vous parle ? Une matinée de travail comme des millions en ont vécu des milliers. En traversant toutes les émotions possibles, sans les nommer ni leur laisser trop de place. La joie, le stress, la frustration font partie intégrante de notre quotidien mais « ressentir » au travail paraît souvent inapproprié. Les yeux qui picotent ou le mal de dos qui revient souvent après les clôtures de dossier. Le corps humain s’exprime et ressent, y compris au travail. Les émotions sont comme ces habits que l’on rajoute au dernier moment dans son bagage de cabine. Pas besoin d’enregistrer une vraie valise pour 3 jours. Après nombres de difficultés pour fermer la valisette, il vous parait soudainement ultra-pertinent de rajouter un anorak s’il pleut , un gilet en laine s’il fait froid le soir…En un rien de temps , vous vous retrouvez avec une valise bien lourde.

Quel dommage de tant se charger ! Accrochez votre ceinture, le centre de l’Intelligence Emotionnelle vous propose de voyager léger.