Les quinze compétences de l’EQ-i

Les 15 compétences de l’intelligence émotionnelle sont toutes reliées et fonctionnent comme un système où chaque élément a un impact sur les autres.
La perception de soi va définir la façon de s’exprimer et par voie de conséquence va avoir un impact sur l’autre et donc sur les relations, pour continuer sur la prise de décision et la gestion du stress.

 

test EQ-i quotient emotionnel

 

LA PERCEPTION DE SOI :

Ce volet de l’intelligence émotionnelle renvoie au “monde intérieur” : la confiance en soi, l’alignement des valeurs, le sens que l’on donne à sa vie ainsi que l’identification et la compréhension des émotions et de leurs effets sur les pensées et les actions.

1- L’amour propre consiste à se respecter soi-même, tout en prenant conscience de ses forces et faiblesses. L’amour propre est souvent associé au sentiment de confiance en soi.

2- La réalisation de soi est la volonté de s’engager dans des projets conformes à ses valeurs profondes, de persévérer en toute circonstance et ainsi d’apporter du sens à sa vie.

3- La conscience de soi émotionnelle est la capacité à identifier son état émotionnel dans ses plus infimes subtilités, à en déterminer les causes et à mesurer les effets que cet état peut produire sur soi-même ainsi que sur autrui.

L’EXPRESSION INDIVIDUELLE :

Ce volet prolonge le volet de la perception de soi. Il réfère à la façon d’exprimer ses émotions, sentiments et pensées internes. Cette facette de l’intelligence émotionnelle met en lumière la capacité à agir de façon autonome et à exprimer ses idées, opinions et ressentis sur un mode constructif et recevable.

4- L’expression émotionnelle décrit l’aptitude d’une personne à exprimer de manière recevable ses sentiments et ses émotions, garantissant ainsi un bien-être physiologique, une communication cohérente et une authenticité dans la relation.

5- L’affirmation de soi concerne la capacité à exprimer ses émotions et ses pensées clairement, à défendre ses intérêts et ses convictions d’une façon qui soit respectueuse d’autrui et dépourvue d’agressivité.

6- L’indépendance est la capacité à se diriger et se contrôler soi-même dans ses pensées et ses actions et à être libre de toute dépendance émotionnelle.

COMPÉTENCES RELATIONNELLES : 

Ce volet de l’intelligence émotionnelle mesure la capacité à nouer et à entretenir des relations basées sur la confiance et le respect, à comprendre, valider et formuler un point de vue différent et agir de façon responsable pour le bien de l’équipe ou de l’organisation.

7- Les relations humaines traite de la capacité à établir et maintenir des relations humaine mutuellement satisfaisantes.

8- L’empathie est la capacité à identifier, comprendre et apprécier les émotions et pensées d’autrui. C’est l’aptitude à voir le monde en se mettant à la place des autres.

9- La responsabilité sociale est la capacité à participer activement à un groupe social, en contribuant aux actions de ce groupe. Cette compétence implique un niveau de conscience du bien collectif, un sens de l’engagement envers les autres.

PRISE DE DÉCISION : 

Ce volet de l’intelligence émotionnelle renvoie à la compréhension du rôle des émotions dans la prise de décision. Il mesure la capacité à refréner ou à retarder ses impulsions et à rester objectif, afin d’éviter des décisions “à l’emporte-pièce” ou une mauvaise résolution de problèmes.

10- La résolution de problèmes est la capacité à apporter des solutions aux problèmes présentant des aspects émotionnels. La résolution de problèmes implique la reconnaissance du rôle joué par les émotions dans la prise de décision.

11- Le sens de la réalité est la capacité à accepter la réalité telle qu’elle est, plutôt que telle qu’on souhaiterait ou craindrait qu’elle soit.

12- Le contrôle des impulsions traite de la capacité à prendre du recul lorsque l’on éprouve de fortes émotions négatives, à résister à l’envie d’agir ou de prendre des décisions sous le coup de ces émotions.

GESTION DU STRESS :

test EQ-i intelligence emotionnelle

Ce volet de l’intelligence émotionnelle met en lumière la capacité à gérer ses émotions en situation de changement, de pression ou d’imprévu, ainsi que sa “résilience” : la capacité à rester optimiste et à rebondir après des déceptions.

13- La flexibilité est la capacité à adapter ses pensées, sa conduite et ses sentiments en fonction de nouvelles informations.

14- La tolérance au stress est la capacité à faire face à l’adversité de façon constructive, à faire confiance dans sa capacité à gérer de façon positive des situations tendues.

15- L’optimisme est la capacité à se montrer positif et à voir la vie du bon côté, à garder son espoir et sa capacité à rebondir même dans les moments plus difficiles.

 

Un diagnostic affiné

Pourquoi l’utiliser

L’importance de l’équilibre

Dans quels cas l’utiliser

Se certifier à l’EQ-i

CONTACT